Pratiques agricoles

Nous conduisons des pratiques agricoles respectueuses de l’environnement : entretien mécanique des parcelles, pas d’utilisation de pesticides ni d’engrais chimique.

Le foin récolté au mois de juin est entièrement produit sur notre exploitation et pourrait avoir l’appellation Bio. Nous nous attachons particulièrement à la qualité du fourrage (meilleur stade de récolte) qui est la base de l’alimentation hivernale. Avec un foin de qualité à volonté nos chevaux n’ont pas besoin de complément en hiver.

Nous pratiquons un pâturage extensif avec un faible chargement sur les prairies (inférieur à 1 cheval par hectare) ce qui est rare dans le domaine équin ! Les chevaux profitent donc de grands espaces et de prairies naturelles aux espèces variées. Après le passage des chevaux, les crottins sont écartés à la herse voire ramassés dans les zones trop denses afin de limiter les zones de refus et équilibrer l’apport organique sur la prairie.

Nos sols granitiques ont l’avantage d’être porteurs (peu de boue dans les périodes humides) mais parfois séchants… Heureusement les nombreuses haies et forêts bordant les pâtures permettent de garder la fraicheur en été.

Nous avons la chance d’avoir des sources naturelles dans de nombreuses pâtures, elles s’assèchent généralement l’été, mais abreuvent nos chevaux 8 à 10 mois sur 12.

Les effets bénéfiques pour nos chevaux au pré sont nombreux :

  • Faible parasitisme dans les parcelles
  • Bien-être mental (changement régulier de pâture, effet de nouveauté, pas d’ennui)
  • Le cheval bouge pour se nourrir dans des parcelles parfois pentues, se muscle naturellement
  • Vie du cheval au plus proche du naturel

Nos pratiques n’ont qu’un seul but : le bien-être du cheval !